Accueil > Colloques & Séminaires > ÉTATS du SYMBOLIQUE Droit, Loi, et Psychanalyse

Colloque International - Mercredi 11 Juin 2014

ÉTATS du SYMBOLIQUE
Droit, Loi, et Psychanalyse

Amphithéâtre Liard, 17 rue de la Sorbonne Paris 5e

Avec l'Université de Droit de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Institut de recherche juridique de la Sorbonne & École doctorale de droit privé de Paris 1) ; Schibboleth — Actualité de Freud —, Institut d’études et de recherche scientifique ; Université Paris-Diderot (École Doctorale de Psychanalyse) ; et avec le concours de : l'OSE, Akadem et les éditions In Press.

ARGUMENTAIRE

La clinique du contemporain met à jour une forme de Malaise dans la civilisation dont les symptômes concernent le rapport aux limites notamment dans la science (p. ex. : la biotechnologie), la langue (p. ex. : « la quenelle »), les normes (p. ex. : « évaluation ») et la famille (p. ex. : la « nouvelle parentalité »). Ces constats conduisent à nous interroger sur les repères structuraux et États du Symbolique. Il s’agit de définir et d’étudier les fondements anthropologiques et ce qui structurellement participe aux processus de symbolisation et de sublimation, aussi bien qu’aux refus, résistances, attaques et entraves à ce qui et ce que porte le Symbolique. Qu’est-ce qui fait tenir ensemble les membres d’une société si ce n’est l’identification, des paroles et des symboles ? Du point de vue de la métajuridique, il convient de s’interroger sur les notions fondatrices de loi et de lien. Qu’est-ce aujourd’hui que la norme au regard des rapports juridiques entre les hommes et les femmes ? Dans ce monde « toute culture, écrit Lévi-Strauss, peut être considérée comme un ensemble de systèmes symboliques au premier rang desquels se placent le langage, les règles matrimoniales, les rapports économiques, l’art, la science, la religion. Tous ces systèmes visent à exprimer certains aspects de la réalité physique et de la réalité sociale, et plus encore les relations que ces deux types de réalité entretiennent entre eux et que les systèmes symboliques eux-mêmes entretiennent les uns avec les autres ». C’est effectivement au niveau du Symbolique que se déploient certains des affrontements les plus caractéristiques de notre temps. La Civilisation en serait-elle toujours au Malaise ? Ou bien à une involution, une régression ? Quels en seraient alors les signes, les manifestations, les dysfonctionnements et les évolutions sociétales ? Quelle psychopathologie fondamentale, avec ses formes individuelles et ses formations sociales symptomatiques ? Quelle valeur accorder à l’hypothèse souvent évoquée d’un affaiblissement du Symbolique ? Quelles conséquences y aurait-il à la défaillance des processus de symbolisation ? Quels montages supplétifs éventuellement y répondent ?

Aborder la question du Symbolique, aujourd’hui, ses fondements et ses états, nécessite un croisement de disciplines autour du droit et de la psychanalyse : la sociologie, l’anthropologie, la philosophie, l’histoire, les sciences du comportement et des systèmes intelligents et robotiques, les sciences politiques, l’analyse des discours, les sciences du vivant et de l’environnement. Il s’agit, à partir de filiations de pensées et de champs épistémiques différents, de sonder, de discerner l’état de notre monde pour en lire et analyser l’actualité, en appréhender le malaise, en caractériser le langage, les signes et emblèmes comme autant de symptômes, en identifier les problématiques essentielles, face à la compulsion aux illusions et à la destructivité humaine.

Ce que l’on peut appeler les organisateurs psychiques de la pensée (ex., chez les adolescents, ainsi que les processus de symbolisation dans le développement de l’enfant) – autrement dit les repères mentaux – sont-ils menacés ? Sur quoi la société tient-elle et comment notamment repenser aujourd’hui les thèmes du totem et du grand homme tels que Freud les a exposés dans Totem et tabou et L’Homme Moïse et la religion monothéiste ? L’amour, la morale, la liberté, l’égalité, la fraternité, l’harmonie a-conflictuels, la paix-à-tout-prix, sont-elles des valeurs susceptibles de se substituer à la vérité historique et la temporalité, à la sexuation à la base des limites, des échanges, et constitutifs des processus cognitifs supérieurs, de l’intellectualité jusqu’à l’abstraction ? Le recours généralisé incantatoire aux Droits de l’Homme, à l’universel, en période de crise polymorphe profonde, a-t-il pour vocation, et pour effet, de se substituer au Droit, au Politique alors défaillant ? Le droit est-il sacrifié par les juristes eux-mêmes se conformant à la concurrence des désirs, des mémoires, de l’idolâtrie de la victimisation ?

C’est donc une réflexion sur le droit, la loi mais aussi le lien qu’il convient d’entreprendre. En effet, au cœur de ce débat, interrogeant ce qui serait constitutif d’un « fonds commun » à une communauté, un peuple, à l’humanité, au travers les rapports tradition/création, singulier/collectif, privé/public, sacré/profane, humain/déshumain, et ce que c‘est que transmettre et une filiation conflictualisable, résident les notions d’alliance et d’échange, et au cœur de ces notions celle du symbolique.

L’éthique de la conviction doit s’écarter quelques temps pour laisser la place à l’éthique du chercheur impliquant de prendre en compte les différents regards des disciplines concernées. Il importe, en Sorbonne, de contribuer au débat avec rigueur et ouverture d’esprit et d’affronter les questions les plus difficiles. Il convient de reprendre de façon fondatrice la symbolique de la loi en s’interrogeant à la fois sur la métapsychologie qui est à l’œuvre et sur la métajuridique en jeu.

PROGRAMME

Matin

9h00 OUVERTURES
Emmanuel JEULAND : LES ÉTATS DU SYMBOLIQUE POUR LES JURISTES
Michel Gad WOLKOWICZ : ÉTATS DU SYMBOLIQUE — DEPUIS L’HOMME MOÏSE…

9h30 CONFERENCE INAUGURALE
Raphaël DRAÏ : LE SYMBOLIQUE À LA LETTRE — CODE SCHIBBOLETH

10h00 Première strate : SYMBOLIQUE ET UNIVERSEL
Éric MARTY : « Saint Paul et les modernes : Universel symbolique, universel mimétique »
Jacques TARNÉRO : « Errances du symbolique ; la bonne conscience au service de la confusion ; La confusion au service de la haine. »

Président de séance : Michaël BAR ZVI : « Descendants, héritiers ou témoins
— Les fondements de la symbolique orale »

Discutants : Pascal BRUCKNER (S/s Réserve) : « Les pathologies de la dette »
Daniel SIBONY : « La haine du symbolique ; un tout autre malaise dans la civilisation »

10h50 Deuxième strate : TRANSMISSION/TRADITION/VÉRITÉ HISTORIQUE
Jean-Pierre WINTER : « Sommes nous vraiment sortis d’Égypte ? »
Isi BELLER : « Un roman historique »
Danièle BRUN : « Le père qui se tut à l’oreille de Freud »

Président de séance : François VILLA

12h00 Troisième strate : INTERGÉNÉRATIONNEL (— Parentalité)
Philippe ROBERT : « Psychanalyste à la ville et à la scène »
Patrick BANTMAN : « L’intergénérationnel — Le paranoïaque, la Loi, et le Symbolique »

Présidents de séance : Simone WIENER et Christian HOFFMANN

12h45 Pause

Après-midi

14h00 Quatrième strate : PSYCHANALYSE — PROCESSUS DE SYMBOLISATION —

Bernard GOLSE : « La symbolisation dans le développement de l’enfant »
Christian HOFFMANN : « De l’impersonnel au personnel »

Président de séance : Jean-Pierre WINTER

14h45 Cinquième Strate : SYMBOLIQUE et SENS
Marc-Alain OUAKNIN : « Le complexe du chapeau — Freud, le judaïsme et les préservatifs »
Georges-Élia SARFATI : « Prendre soin du sens —Note pour une théorie des ensembles critiques » (sémiothérapie, doxanalyse, théorie critique du discours)

Président de séance : Paul ZAWADZKI

15h30 Sixième Strate : RITES, TEMPS, SYMBOLISATION
Sophie NIZARD : « Le rite, une mise en scène symbolique »
Paul ZAWADZKI : « Malaise dans la temporalité et institution imaginaire de la société. Réflexions autour d’un texte de Castoriadis »
ISY MORGENSZTERN : « La tourmente du religieux »

Président de séance : Marc COHEN

16h30 Pause

16h45 Septième strate : RELATIONS DE DROIT : LOI - LIENS
Emmanuel JEULAND : « La justice au cœur des liens juridico-symboliques. »
Jacques AMAR : « Droit, symbole / Juridique, non juridique »

Président de séance : Bernard GRELON :

17h30 Huitième strate : LA PLACE DU SYMBOLIQUE DANS LE DÉBAT JURIDICO-SYMBOLIQUE
Denys de BÉCHILLON : « réflexions sur la référence à l’ordre symbolique dans le débat politico-juridique »
Anne Marie LEROYER : « l’utilisation de la notion d’ordre symbolique dans les débats concernant les lois sur la famille. »

Présidents de séance : Georges-Élia SARFATI et Jacques AMAR

18h15 Neuvième strate : DROIT - SCIENCES DU VIVANT – FILIATIONS
& ÉTHIQUE, ORIGINE DU SYMBOLIQUE et SUJET POLITIQUE

Monette VACQUIN : « Fin du conte de fées »
Jean-Jacques MOSCOVITZ : « De La Question de l’origine du Symbolique en psychanalyse »

Présidente de séance : Muriel FABRE MAGNAN ; Discutant : Thibault MOREAU

19h00 PROPOS CONCLUSIFS :
Raphaël DRAÏ, Emmanuel JEULAND, Michel Gad WOLKOWICZ

INTERVENANTS

Jacques AMAR (Maître de Conférences HDR en Droit, Dr. en SociologieParis Dauphine, Vice Prési-dent de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Patrick BANTMAN (Psychiatre, Thérapeute Familial, Cher de Service Hôpital Esquirol, Vice Président de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Michaël BAR ZVI (Professeur de Philosophie, Université de Tel Aviv,Vice-Président de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Isi BELLER (Médecin, psychanalyste, écrivain, Membre du Comité Éditorial de Schibboleth -Actualité de Freud- ; Paris, France).
Pascal BRUCKNER (Essayiste, Écrivain, ancien Professeur à Sciences-Po Paris, Membre du Comité Scientifique de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Danièle BRUN (Professeur de Psychopapthologie, Université Paris-Diderot, Membre du Comité Scientifique de Schibboleth -Actualité de Freud- ; Membre d’Espace Analytique ; Présidente de la so-ciété Médecine et psychanalyse (SMP) ; Paris, France)
Marc COHEN (Médecin - Directeur du pôle prévention santé autonomie de l’OSE — Œuvre de Se-cours aux Enfants — Gériatre inscrit au TPI, Membre du Comité Éditorial de Schibboleth -Actualité de Freud- Paris, France)
Denys de BÉCHILLON Professeur agrégé de droit public, faculté de Droit, Université de Pau, France
Raphaël DRAÏ (Professeur Émérite, Science Politique et Droit, École doctorale de Psychanalyse, Univ.Aix- Paris-Diderot, Membre du Comité Éditorial de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Muriel FABRE-MAGNAN (Professeur agrégé de droit privé, Université de Paris 1 Panthéon Sor-bonne)
Bernard GOLSE (Pédopsychiatre-Psychanalyste (Membre de l’Association Psychanalytique de France) / Chef du service de Pédopsychiatrie de l’Hôpital Necker-Enfants Malades (Paris) / Professeur de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université René Descartes (Paris 5) / Inserm, U669, Paris, France / Membre du Conseil Scientifique de la Société Française de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent et des Disciplines alliées (SFPEADA) / Président de l’Association Pikler Loczy-France / Président de l’Association pour la Formation à la Psychothérapie Psychanalytique de l’Enfant et de l’Adolescent (AFPPEA) ; membre du Comité Scientifique de Schibboleth -Actualité de Freud- ; Paris, France)
Bernard GRELON (Professeur de Droit, Université Paris-Dauphine)
Christian HOFFMANN (Professeur de Psychopathologie Clinique et Vice-Président CP-CEVU, Univer-sité de Paris VII (Paris-Diderot), directeur de l’Ecole Doctorale Recherches en psychanalyse, Psychanalyste, Membre Titulaire d’Espace Analytique, Membre du Comité Scientifique de Schibbo-leth -Actualité de Freud- ; Paris, France.
Emmanuel JEULAND (Professeur à École de Droit de la Sorbonne, Université Paris I Panthéon-Sorbonne ; Vice-Président de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Anne LEROYER (Professeur agrégé de droit privé à l’Ecole de droit de la Sorbonne, Université de Pa-ris 1 Panthéon Sorbonne)
Éric MARTY (Professeur de Littérature Moderne, Université Paris-Diderot, Membre du Comité Scientifique de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Isy MORGENSZTERN (Ancien directeur de théâtres (Jean Vilar, Suresnes ; et Centre Dramatique Na-tional, Toulouse) - Responsable des Programmes, France 3 Sud, Soirées Thématiques d’Arte ; docu-mentariste (Benny Lévy, La Bible dévoilée ; L’Aventure monothéiste ; Emmanuel Levinas ; Mark Rothko « un humaniste abstrait ». Enseignant en histoire des religions
Thibault MOREAU (Psychanalyste, psychologue clinicien, Reims, Vice-Président de Schibboleth -Actualité de Freud-
Jean-Jacques MOSCOVITZ (Psychiatre, Psychanalyste, Memnbre d’Espace Analytique ; Président-Fondateur de Psychanalyse Actuelle et Animateur du groupe Le Regard Qui Bat (Cinéma et Psychana-lyse), Vice-Président de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Sophie NIZARD (Maître De Conférence en sociologie à l’Université de Strasbourg (jusqu’en 2011), "Chercheure associée au CEIFR (Centre d’études interdisciplinaires des faits religieux, CNRS – EHESS), Membre du Conseil de l’AFSR (Association française de sciences sociales des religions), Membre du Comité de Rédaction de Schibboleth -Actualité de Freud- ; Paris, France)
Marc-Alain OUAKNIN (Professeur des Universités, Rabbin, Philosophe)
Philippe ROBERT (Psychologue, Psychanalyste - Société Psychanalytique de Paris ; Maître de confé-rence HDR PCPP EA4056 de l’Université Paris Descartes ; Membre Titulaire de la Société Française de Psychothérapie Psychanalytique de Groupe, Président d’Honneur de Psyfa ; Vice-Président de Schib-boleth -Actualité de Freud- ; Paris, France)
Georges-Élia SARFATI (Professeur des Universités, Université Populaire de Jérusalem, Directeur de Recherches associé à l’université Paris I (Sorbonne), Président de l’Association existentielle et de lo-gothérapie, Chargé de Cours en Psychotraumatologie à la Faculté de Médecine de Paris V (René Des-cartes), Directeur scientifique de l’Association France/Israël de Victimologie de l’Enfant et de sa Fa-mille, Directeur pédagogique du Centre universitaire Sigmund Freud-Paris, Vice-Président de Schibboleth -Actualité de Freud- ; Paris, France ; Jérusalem, Israël.)
Daniel SIBONY (Psychanalyste, philosophe, mathématicien, essayiste, Membre du Comité de rédaction de Schibboleth - Actualité de Freud-)
Jacques TARNÉRO (ex-Chercheur associé CNRS/CSI, Essayiste et documentariste, Vice Président de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Monette VACQUIN (Psychanalyste, écrivain, membre de la Commission d’éthique bio-médicale du Consistoire israélite de Paris, membre du Conseil scientifique du département Ethique bio-médicale du Collège des bernardins, Membre du Comité Éditorial de Schibboleth -Actualité de Freud-)
François VILLA (Professeur de Psychopathologie, Vice-Président de l’Université Paris-Diderot, Membre de l’APF, Membre du Comité Scientifique de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Simone WIENER (Psychanalyste, Comité de Rédaction de la revue Essaim, Association de Psychana-lyse Encore, Membre du Comité Éditorial de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Jean-Pierre WINTER (Psychanalyste, Président-Fondateur du Mouvement du Coût Freudien, Membre du Comité Scientifique de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Michel Gad WOLKOWICZ (Professeur de Psychopathologie Clinique, Ass. Université Paris 11-Sud ; Pédo-psychiatrie-CH.Orsay, psychanalyste -Association Psychanalytique de France- ; Président de Schibboleth -Actualité de Freud-)
Paul ZAWADZKI (Maitre de conférences habilité à diriger les recherches au département de science politique de Paris 1, chargé d’enseignement à l‘Institut européen Emmanuel Lévinas ; Membre du Comité Éditorial de Schibboleth -Actualité de Freud- ; Membre du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, associé au Laboratoire Sens et Compréhension du monde contemporain (LASCO/Paris 5), Paris, France)

Participation aux frais

Une participation aux frais du colloque est demandée, d’un montant de :
30€ pour les adhérents à l’association Schibboleth (<schibboleth.fr> ),
60€ pour les non-adhérents
10€ pour les chômeurs ;
pour les étudiants (moins de 25 ans), l’entrée est libre.

Sur place, il sera possible d’acquérir en avant-première le dernier ouvrage publié dans la collection Schibboleth — Actualité de Freud — aux éditions IN PRESS :
États du Symbolique — Depuis L’Homme Moïse, Rothko, Appelfeld... Droit, Loi et Psychanalyse, 700 pages, 30 tableaux couleur, prix public : 29 Euros.

À cette occasion, l’éditeur accordera aux participants une remise exceptionnelle, proposant le livre au prix de 18€.

Le nombre de places étant limité, nous vous recommandons de réserver la vôtre. Vous pouvez par ailleurs réserver un livre en promotion et l’acheter le jour du colloque.
À ces fins, vous pouvez vous adresser à thibaultmoreau@schibboleth.fr.

Pour rentrer à la Sorbonne et passer la sécurité, avoir le flyer ou le programme à la main

Partenaires

Avec le concours de