Accueil > Actualités > SHOAH/ISRAËL — NOM SACRÉ/NOM MAUDIT. GÉNÉALOGIE DE LA HAINE/TRANSMISSION DE LA (...)

Colloque SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD — 2014

SHOAH/ISRAËL — NOM SACRÉ/NOM MAUDIT. GÉNÉALOGIE DE LA HAINE/TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE ET DU TRAUMATISME

19 & 23 Novembre 2014
ULIF-Copernic Paris

En deux parties

1. Mercredi 19 novembre 2014 :
L’Intergénérationnel et la transmission du traumatisme

2. Dimanche 23 novembre 2014 :
Présence de la Shoah et d’Israël dans la pensée contemporaine
— Nom sacré / Nom maudit —

Sous la présidence :
des Présidents Jean-François Bensahel et Jean-François Guthmann

Avec :
les Éditions IN PRESS, l’OSE, AKADEM

Sous la direction :
du Dr. Patrick Bantman et du Prof. Michel Gad Wolkowicz

Comité scientifique : Georges Bensoussan, Michaël Bar Zvi, Simone Wiener,
Jacques Tarnéro, Jean-Jacques Moscovitz, Denis Charbit, Jacques Amar, Georges-
Elia Sarfati, Claudine Cohen, Marc Cohen, Patrick Landman, Jacques Jungman, Guy
Dana, Nora Markman, Irène Kaganski

ARGUMENT GÉNÉRAL DU COLLOQUE
L’importante mobilisation, le vif intérêt et les résonances qu’ont suscités les deux colloques, « L’Intergénérationnel en psychiatrie et psychopathologie aujourd’hui », qui s’est tenu les 6-7-8 Mai 2013 au Musée Eretz Israël à Tel Aviv, et « La Présence de la Shoah et d’Israël dans la pensée contemporaine », qui s’est déroulé les 29-30-31 Octobre 2013 à l’Université de Tel Aviv, nous ont amenés à organiser une continuité à la réflexion, aux communications et aux riches échanges, à Paris. D’autant que l’insistante actualité, agressions, actes meurtriers, guerre, la substance obsessionnelle de la couverture médiatique et la nature violentes des discours et des manifestations qui s’y réfèrent en activent les points aveugles et les problématiques.

Un colloque en deux parties nous réunira, une journée sur « L’Intergénérationnel et la transmission du traumatisme », la deuxième sur « Présence de la Shoah et d’Israël dans la pensée contemporaine — Perspectives théoriques et analytiques », selon des abords multiples, psychanalytique, psychiatrique, historique, philosophique, religieux, géo-politique, littéraire et artistique.

Le lien entre les deux démarches est double ; il est constitué par la place qu’a pu prendre la compréhension des liens intergénérationnels dans une clinique contemporaine confrontée à la question des traumatismes et des catastrophes comme la Shoah, et par l’actualité de la haine et de la délégitimation d’Israël.

La première journée abordera la transmission de la mémoire et du traumatisme, tant individuelle que collective, notamment dans les familles qui ont connu les persécutions, les exils, les déportations, les disparitions...

La seconde journée s’attachera d’une part à dégager la construction du symbolique, de la pensée juive, et de la transmission, et d’autre part la généalogie de l’antisémitisme et de la diabolisation du nom d’Israël, dans la diversité de leurs modalités d’expression, de manifestations, de propagation jusque dans la modernité.

La réflexion sur cette articulation requiert un abord pluridisciplinaire des représentations de la Shoah et du Nom d’Israël dans l’imaginaire européen, aujourd’hui et de leur étrange centralité dans la mythologie et le politique.
Conjointement dans le travail clinique auprès des patients et de leurs familles, nous observons régulièrement les effets de la transmission psychique entre les générations. Les nouvelles formes de transmission que nous constatons aujourd’hui sont-elles liées à la difficulté de s’inscrire dans la différence des générations ?
Comment, dans cette perspective, penser les processus de construction et de transmission, de la mémoire et du traumatisme de la destruction des Juifs d’Europe ; ainsi que ceux de la répétition compulsive et grégaire de la haine ?

Tels sont les points de convergence des deux démarches initiées en Israel, qui seront déclinés sur deux jours.

Mercredi 19 novembre 2014 L’Intergénérationnel et la transmission du traumatisme

Comité Scientifique : Patrick Bantman, Jean-Jacques Moscovitz, Claudine Cohen, Marc Cohen, Patrick Landman, Jacques Landman, Guy Dana, Nora Markman, Irène Kaganski, Simone Wiener


« Ce que tu as hérité de tes pères, acquiers-le, afin de le posséder », Goethe, Faust.
Cité par S. Freud dans Totem et Tabou, repris dans l’Abrégé de Psychanalyse, en 1938.

« Kol ha’olam kulo gesher tzar me’od, v’ha’ikar lo lefahed klal »
« All the world is a very narrow bridge, and the most important thing is not to fear at all ». Rabbi Nahman de Breslev


ARGUMENT
Le colloque organisé par Psychiatres du Monde a eu lieu en mai 2013 au Museum Eretz à Tel Aviv en Israël. Cette manifestation, la première du genre entre Israël et la France, avait comme but de souligner les défis de la clinique contemporaine, confrontée à la compréhension des liens intergénérationnels, de leur processus, et l’analyse de leur signification dans le psychisme, leur rôle dans la souffrance et la psychopathologie, et leur prise en compte dans le traitement et les soins.

La société israélienne représente une opportunité unique d’observer les liens intergénérationnels, en tant que société construite sur les ruines d’un immense traumatisme collectif qui s’est donné pour but d’assurer la sécurité, l’identité et l’avenir de la nation. D’une génération à l’autre, cette société fait face à de lourdes charges psychiques perpétuellement transmises et rejouées. Elle est aussi depuis sa genèse, une société qui aspire à un renouvellement du lien social.

La société française est, elle aussi, confrontée à d’importants challenges autour des problématiques intergénérationnelles. Les nouvelles formes de transmission que nous constatons aujourd’hui sont-elles liées à la difficulté de s’inscrire dans la différence des générations ? Dans notre travail auprès des patients et de leurs familles, nous observons régulièrement les effets de la transmission psychique entre les générations, or la compréhension de ce processus pose des questions théoriques et pratiques complexes.

Dans cette rencontre, nous avons eu recours à une approche interdisciplinaire pour confronter les regards des différentes disciplines convoquées, telles que la psychiatrie, la psychanalyse, la philosophie, l’histoire, la littérature, ou la sociologie... À travers les interventions de collègues des deux pays, nous avons essayé de différencier les formes prises dans notre clinique par les questions intergénérationnelles. C’est une partie de cet événement que nous évoquerons ici…

9h — Présentation des deux journées :
Dr Patrick Bantman et Prof. Michel Gad Wolkowicz

9h15 Introduction :
Dr Patrick Bantman, psychiatre, thérapeute familial, « L’intergénérationnel et la transmission du traumatisme ? »

9h30 : « Le trauma, quel impact sur le transgénérationnel » ?
Président : Dr Patrick Landman (Paris), modérateur Dr. Ilan Trèves
— Régine Waintrater, Psychanalyste, Thérapeute familial, MCF, Université Paris VII (Denis-Diderot) : « Appelfeld à Kigali : une histoire de transmission mutuelle. »
— Prof. Danièle Brun, Psychanalyste (Espace Analytique), Professeur de Psychopathologie Université Paris VII (Denis-Diderot), : « La temporalité dans la transmission »
— Dr Hana Rottman, pédopsychiatre, psychanalyste, Marion Feldman, psychologue- clinicienne, maître de conférences en psychologie clinique (Université Paris V, René Descartes) : « Avoir été un enfant juif caché en France puis avoir des enfants : le temps du vécu au temps du perçu. »

11 h Pause

11h15 - 1ère table ronde
La transmission intergénérationnelle des traumatismes.
« Identité, transmission et intergénérationnel »
(coordination France) Dr. Guy Dana (Paris)
Modérateur : Dr Jean-Jacques Moscovitz
— Kathy Saada, psychanalyste (France) : « Interroger le lien, appeler un dire » .
— Muriel Katz (Suisse) : « Transmettre de génération en génération : la prénomination en question » .

12h15 : Débat avec la salle

12h30 : Repas

14h15 : 2ème table ronde
« Fonction de la langue dans la transmission intergénérationnelle »
Coordination Dr. Irène Kaganski, psychiatre des hôpitaux, thérapeute familial Modératrice : Dr Evelyne Steiner (Israël)
— Simone Wiener, psychanalyste, introduction : « Le transgénérationnel de la langue »
— Esther Orner, écrivain (Israël) : « Puis la parole est revenue »
— Nora Markman, psychanalyste (France) : « Quand la langue prend corps »

15h 30 :
Changements, identités, dans la préservation du lien intergénérationnel
Coordination : Dr Marc Cohen (France),
Modérateur : Dr Marylin Vinograde (France).
— Dr Serge Hefez, psychiatre des hôpitaux, unité de thérapie familiale, Hôpital de la Pitié-Salpétrière, Paris : « L’intergénérationnel et le transgénérationnel dans les familles contemporaines »
— Marc Leopold Levy (psychanalyste, Paris) : « père éternel ? »
— Dr Marc Cohen (gériatre OSE Paris), Dr Estelle Botvinick (géronto-psychiatre) : « Un exemple de transmission entre les générations chez une personne atteinte d’Alzheimer »
— Dr Yves Wolmark : " Liens intergénérationnels et institutionnalisation des personnes âgées " (sous réserve)

16H30 : Table ronde
Sur la transmission des savoirs
Président : Dr Didier Sabatier, psychiatre psychanalyste (Paris)
Modératrice : Dr Tourrès-Gobert, psychiatre-psychanalyste
— Dr. Alex Kohn (Tel Aviv), « The meeting of ideas at the birth of israelian psychiatry », (Trad. Evelyne Steiner).
— Prof. Michel Gad Wolkowicz, Professeur de Psychopathologie Fondamentale et Clinique, Pôle Hospitalo-Universitaire Paris XI (Paris-Sud), Psychanalyste (Association Psychanalytique de France) ; Centre Hospitalier Orsay (Paris, France) : « L’héritage archaïque ».
— Ahuva Barkan, psychanalyste (Tel Aviv) : « Aller à la suite et recommencer indéfiniment »

Dimanche 23 novembre 2014 : Présence de la Shoah et d’Israël dans la pensée contemporaine
— Nom sacré / Nom maudit —

Sous la direction du
Prof. Michel Gad WOLKOWICZ, Président de Schibboleth — Actualité de Freud —,
et des Prof. Michaël BAR ZVI & Georges BENSOUSSAN,

sous la présidence et en présence de
Jean-François BENSAHEL (Président de l’ULIS COPERNIC), Jean-François GUTHMANN (Président de l’OSE), Patricia SITRUK (Directrice Général de l’OSE)

Comité scientifique :
Michel Gad Wolkowicz, Georges Bensoussan, Mickaël Bar Zvi, Simon Epstein, Jacques Tarnéro, Jacques Amar, Thibault Moreau

avec des conférences de :
Georges BENSOUSSAN, Fréderic ENCEL, Michaël BAR ZVI, Simon EPSTEIN, Éric MARTY, Jacques TARNÉRO, Jean-Pierre WINTER, Paul ZAWADZKI, Denis CHARBIT, Patrick BANTMAN, André SENIK, Muriel KATZ, Georges-Elia SARFATI, Daniel SIBONY, Jean-Jacques MOSCOVITZ, Jacques AMAR, Georges GACHNOCHI, Michel Gad WOLKOWICZ,
et la participation au débat d’autres auteurs du livre éponyme : Pascal BRUCKNER, Rachel ROSENBLUM, Daniel DAYAN, David MENDELSON, Yolanda GAMPEL, Michal GANS AVIDAN, Katy HAZAN, Jocelyn HATTAB, Thibault MOREAU, Monette VACQUIN, Maya NESTELBAUM GUEZ.

ARGUMENT
Quel funeste dessein la civilisation occidentale contemporaine nourrit-elle depuis que le nom de Shoah y est devenu aussi sacré que celui d’Israël est maudit ; depuis qu’on célèbre la première dans le même temps et avec le même (re)sentiment que l’on s’emploie à détester et destituer Israël et son Nom (lui ôter son lieu-d’être) — sans y trouver le moindre paradoxe ?

Nous nous proposons de lire et de penser ce phénomène, cette relation paradoxale entre l’omniprésente commémoration de la Shoah et la généralisation de la délégitimation de l’existence de l’État d’Israël, selon l’enjeu civilisationnel fondamental formulé dans le couple Humain/Déshumain.

Autrement dit, comment la fétichisation éplorée d’Auschwitz s’entend-elle si bien avec la substitution Nazi/Juif, Juif/Palestinien – jusqu’à cette inquiétante étrangeté du nouveau slogan intello-médiatique : « la nouvelle forme d’antisémitisme, c’est l’islamophobie ! » ? Quel retour de refoulé(s) cela révèle-t-il ?

Pourquoi célébrer, organiser, mettre en œuvre la destruction du Peuple Juif, est-il si fondamental pour ladite civilisation occidentale — au point de dominer sa lucidité politique et d’avoir priorité sur son propre avenir, comme le monde arabo-musulman y sacrifie massivement son évolution.

Le parasémitisme — la constante obsession des Juifs — participant fondamentalement de l’antisémitisme, cette paranoïa de masse, semble vérifier l’actualité de l’interrogation de Wladimir Granoff dans « Dans le Silence des pères » : le scandale de « la solution finale » ne réside-t-il pas tant dans son échec que dans son entreprise ? — Point de fascination et point aveugle de l’Occident...

Ce questionnement s’inscrit dans la démarche initiée par Schibboleth — Actualité de Freud — qui met en œuvre une clinique du contemporain dégagée de la confusion des langues, croisant œuvres et commentaires issus de sources, de filiations de pensée et de champs épistémiques différents (les points de vue psychopathologique, historico-phénoménologique, artistique, littéraire et cinématographique, linguistique, anthropo-politique et religieux), avec des analyses ou des témoignages de notre époque, afin de sonder et étudier l’état du monde : repérer sa course, appréhender son malaise, en caractériser les signes, les emblèmes, les illusions, voire la destructivité — jusque dans le langage —, comme autant de symptômes, et en identifier les problématiques essentielles, leurs enjeux civilisationnels.

Programme du dimanche 23 novembre

9H30  : accueil des participants

10h  : introductions
Jean-François BENSAHEL (ULIF-COPERNIC) ; Jean- François GUTHMANN (OSE) ; Patricia SITRUK (OSE)

10 h20 : ouvertures
— Michel Gad WOLKOWICZ : « Présence de la Shoah et d’Israël dans la pensée contemporaine »
— Georges BENSOUSSAN : « “ Devoir ” de mémoire » et travail d’Histoire — Du peuple en trop d’hier à l’État en trop d’aujourd’hui »

11h10 : conférences inuaugurales
— Éric MARTY : « Shoah, généalogie d’un nom, histoire d’une négaion »
— Frederic ENCEL : « " Israël est né de la Shoah " ; ou la longévité d’un mythe géopolitque »
Président : Michel Gad WOLKOWICZ

12h Session 1 :
Présence de la Shoah ? Dans, sur la pensée, aujourd’hui ! Historicité, temporalité, subjectivité [The Presence of the Shoah in Contemporary Thought : Historicity, Temporality and Subjectivity]
- Michaël BAR ZVI : "Vergangheitsbewältigung"
- Jean-Pierre WINTER : " De l’interdit de penser au passage à l’acte antisémite"
- Georges-Élia SARFATI : « L’Entre deux des nations et la réplique d’Israël »
Président : Georges BENSOUSSAN

13H15 QUESTIONS - DÉBAT
Sous la présidence de Jacques TARNÉRO

13H30 Pause déjeuner

14h30 Session 2 : De la judéophobie à l’israélophobie : de la violence symbolique à la violence réelle [Judeophobia and Israelophobia : Symbolic and Real Violence]
- Denis CHARBIT : " La Shoah dans le débat public israélien : l’impossible moratoire "
- Jacques TARNÉRO : " Le nom de trop : un mal, deux mots "
Président : Frédéric ENCEL

15H30 Session 3 : La Shoah : l’enseignement, le témoignage, la transmission. Modalités, processus, effets. [The Shoah : Education, Testimony and Transmission – Modalities, Process and Effects] ; Du statut du " signe juif " dans les discours contemporains (politique, médiatique, artistique, littéraire, filmique) [The Status of the “Token Jew” in Contemporary Discourse : Politics, the Media, Art, Literature and Film]
Le nom d’Israël dans l’imaginaire européen. [Israel in the European Imagination]
— Jacques AMAR : « Droits de l’homme, Shoah et Israël »
— André SENIK : « Marx et émancipation antijuive »
Président : Éric MARTY

16H15 pause

16H30 Session 4 :
Mémoire de la Shoah et Présence d’Israël dans l’imaginaire contemporain. De l’antisémitisme à l’antisionisme (« Les frontières d’Auschwitz » ?) [Shoah Remembrance and the Presence of Israel in Contemporary Imagination : Examining Antisemitism and Anti-Zionism]
Président : Jean-Pierre WINTER
— Daniel SIBONY : « Et si l’antisémitisme était une impasse existentielle ? » / « Antisemitism : An existential impasse ? »
— Muriel KATZ : « Crime généalogique et impensé générationnel : le nazisme à l’œuvre aujourd’hui ? »

17h15 Session 7 :
L’antisémitisme, La figure du Juif : point de fascination/point aveugle : essai de psychopathologie fondamentale (l’obsession du juif, la passion de la haine antisémite, une paranoïa de masse ?) [Antisemitism and the Figure of the Jew : A Case Study in Fundamental Psychopathology]
Président : Jean-Jacques MOSCOVITZ
— Patrick BANTMAN : « Approche subjective d’une distorsion historique : Israël et les juifs »
— Georges GACHNOCHI : « L’Antisémitisme européen sous le signe de la compulsion de répétition. »

18H Session 8 :
Mémoire de la Shoah : de la commémoration compassionnelle à l’alibi antisioniste [Remembering the Shoah : From Compassionate Commemoration to the Anti-Zionist Alibi]
— Paul ZAWADZKI : « Mémoire de la shoah : temporalité traumatique et intersubjectivité mémorielle ».
— Jean-Jacques MOSCOVITZ : « Israël, Quelle silenciation ? »
Président : Michaël BAR ZVI

18h45 Conférence de clôture :
— Simon EPSTEIN : " L’illusion du combat juif contre l’antisémitisme "

19h15 : propos conclusifs des deux journées
— Jean-François BENSAHEL
— Mickaël BAR ZVI
— Patrick BANTMAN
— Michel Gad WOLKOWICZ

19h45 : Apéritif de clôture du colloque

PARTICIPANTS

Aaron Appelfeld (écrivain, Israël)
Jacques AMAR (Maître de conférences en droit privé, Université Paris-Dauphine, Docteur en Droit, Docteur en Sociologie, Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, Membre de l’Institut Droit Dauphine, Vice-Président de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Jérusalem, Israël)
Patrick BANTMAN (Psychiatre des Hôpitaux, Chef de Service de Psychiatrie, Centre Hospitalier d’Esquirol-St-Maurice-94, thérapeute familial, Vice-Président de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Vice président de « Psychiatres du monde ", Paris, France)
Ahuva BARKAN (psychanalyste, Israel)
Michaël BAR ZVI (Professeur de Philosophie, Université de Tel Aviv, Rédacteur en Chef de la revue de l’ULIF - Copernic HAMEVASSER, Membre des Comités Scientifique et Éditorial de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Tel Aviv, Israël, Paris, France)
Jean-François BENSAHEL (Président de l’ ULIF - COPERNIC)
Georges BENSOUSSAN (Historien, Directeur de la Revue d’Histoire de la Shoah, directeur éditorial au Mémorial de la Shoah, Membre du Comité Éditorial et Scientifique de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Paris, France)
Pascal BRUCKNER (Essayiste, écrivain, Membre du Comité Scientifique de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Paris, France)
Danielle BRUN (Professeur de Psychopathologie, Université Paris-Diderot, Psychanalyste -Paris)
Denis CHARBIT (Professeur de Sciences Politiques et de Civilisation française, Université Ouverte, Membre du Comité de Rédaction de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Tel Aviv, Ra’anana, israël)
David COHEN (Professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Université de Paris, Membre du Comité Scientifique de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD — )
Guy DANA (psychiatre des hôpitaux-psychnalyste - Paris)
Daniel DAYAN (Anthropologue, Membre du Comité Scientifique de Schibboleth – Actualité de Freud –, Professeur à The New School for Social Research, New York, de Théorie des Média à l’Institut d’Études Politiques de Paris, Membre de l’Institut Marcel Mauss, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Membre du Comité Scientifique de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —Paris, France, Paris, France)
Frédéric ENCEL (Docteur en géographie géopolitique HDR, maître de conf à Sciences-Po Paris, Fondateur des Assises nationales de la lutte contre le négationisme)
Simon EPSTEIN (Économiste et Historien, Docteur en Sciences Politiques et en Économie, Professeur à l’Université Hébraïque de Jérusalem, Membre du Comité Scientifique de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —Ancien Directeur du Centre International Vidal Sassoon pour l’étude de l’antisémitisme à l’Université Hébraïque de Jérusalem, collabore régulièrement avec Yad Vashem, Israël)
Marion FELDMAN (psychologue-clinicienne, maître de conférences en psychologie clinique à l’Université Paris Descartes)
Georges GACHNOCHI (Membre de la Société Psychanalytique de Paris, Ancien Chef de Service en Psychiatrie infanto-juvénile, Ancien Membre de la Commission des Maladies Mentales, Ancien Chargé de cours des Universités, Vice-Président Fondateur de Copelfi -Conférences de Psychiatrie de l’ l’Enfant en Langue française en Israël-, Consultant à l’OSE, Membre du Comité de Rédaction de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Paris, France)
Yolanda GAMPEL (psychanalyste, membre de la Société psychanalytique d’Israël, Professeurde Psychologie à Tel Aviv University, membre du Comité Scientifique de SCHIBBOLETH -ACTUALITÉ DE FREUD-)
- Michal GANS-AVIDAN (Historienne, Musée Lohamai Haghetaot, Directrice du Département Éducation, Membre du Comité des Correspondants de SCHIBBOLETH— ACTUALITÉ DE FREUD, Israël)
- Jean-François GUTHMANN (Président de l’OSE)
- Jocelyn Y.HATTAB (Psychanalyste, Membre du Comité de Rédaction de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, ancien Médecin-Chef du Département de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, École médicale - Université Hébraïque de Jérusalem-, Membre de Schibboleth et de Copelfi, Jerusalem, Israël)
15
- Katy HAZAN (Historienne, Responsable du service Archives et Histoire de l’OSE, Organisation de Secours aux Enfants, Membre du Comité des Correspondants de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD — ; comité de rédaction des Archives juives", Paris, France)
- Serge HEFEZ (psychiatre des hôpitaux, unité de thérapie familiale, Hôpital de la Pitié-Salpétrière- Paris)
- Muriel KATZ (Maître d’Enseignement et de Recherche en Psychologie Clinique, Université de Lausanne - UNIL -, Membre du Comité Éditorial de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Lausanne, Suisse.
- Irène KAGANSKI (psychiatre des hôpitaux, thérapeute familial-France.)
- Alex KOHN (psychiatre-psychanalyste, Ancien Chef de service hospitalier, -Tel aviv, Israël) -Nora MARKMAN (psychanalyste -France)
- Marc Leopold LEVY (psychanalyste, Paris)
- Éric MARTY (Professeur de Littérature Contemporaine, Université Paris7- Diderot, Membre du Comité Scientifique de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Éditeur de Roland Barthes, Meudon, Paris, France)
- David MENDELSON (Professeur de Littérature et de Cultures Françaises et Méditerranéennes, Université de Tel Aviv, Membre du Comité Éditorial de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Ramat Aviv, Israël) (Sous Réserve)
- Thibault MOREAU (Psychologue, psychanalyste, Vice Président de SCHIBBOLETH et Directeur Adjoint de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Reims, France)
- Jean-Jacques MOSCOVITZ (Psychiatre, psychanalyste, Président et Membre Fondateur de Psychanalyse Actuelle, Vice-Président de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Membre d’Espace Analytique, Fondateur- Organisateur du "Regard qui bat" (projections et d »bats de films sur le thème "intime et poltique », Paris, France)
- Esther ORNER (- écrivain –Israel-)
- Rachel ROSENBLUM (Psychanalyste, Membre de la Société Psychanalytique de Paris, prix Haymann de l’ International Psychoanalytic Association pour ses travaux sur la psychanalyse et la Shoah)
- Georges-Elia SARFATI (Professeur des Universités. Philosophe, linguiste, poète (Prix Louise Labbé). Fondateur de l’Université Populaire de Jérusalem. Président de l’Association Française d’Analyse Existentielle et de Logothérapie Viktor Frankl. Chargé de cours (logothérapie) à la Faculté de Médecine de Paris-René Descartes- Paris V. Directeur scientifique de l’Association France/Israël de Victimologie de l’Enfance et de sa Famille, Membre du Comité Éditorial de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Jérusalem, Israël)
- -André SENIK (Agrégé de Philosophie, membre du Comité de rédaction de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —Paris, France)
- Daniel SIBONY (Psychanalyste, philosophe, mathématicien, Membre du Comité de Rédaction de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Paris, France)
16
- Dr Evelyne STEINER (psychiatre-Chef de service -Israel)
- Patricia SITRUK (Directrice Générale de l’OSE - Organisation de Secours aux Enfants)
- Jacques TARNÉRO (ex-Chargé de Recherches au CNRS, essayiste et documentariste, Vice- Président de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD-
- Dominique TOURRES-GOBERT (psychiatre, psychanalyste -Paris)
- Dr Ilan TREVES (psychiatre-psychanalyste, chef de service Israel)
- Monette VACQUIN (Psychanalyste, Membre du Comité Éditorial de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Membre de la Commission d’éthique biomédicale du Consistoire, membre du Conseil scientifique du département d’éthique biomédicale du Centre des Bernardins, Paris, France.)
- Marylin VINOGRADE (psychiatre, psychanalyste, Paris-France, Membre du Comité des Correspondants de SCHIBBOLETH— ACTUALITÉ DE FREUD —)
- Régine WAINTRATER (Psychanalyste, Thérapeute familial, MCF Université Paris7-Diderot - Simone Wiener, psychanalyste)
- Jean-Pierre WINTER ( Psychanalyste, président-fondateur du Mouvement du Coût Freudien, membre du comité scientifique de SCHIBBOLETH – ACTUALITÉ DE FREUD – ; Paris, France )
- Michel Gad WOLKOWICZ (Professeur de Psychopathologie Clinique, CU Paris11-Sud- CH- Orsay, Visiting Professor, Tel Aviv Univerity -Isr- & University of Glasgow -GB- ; psychanalyste - Association Psychanalytique de France-, Membre Titulaire du Séminaire Européen Inter- Universitaire des enseignants et chercheurs en psychopathologie, Président de SCHIBBOLETH, Directeur de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Paris, France).
- Paul ZAWADZKI (philosophe en Sciences Politiques, Maître de ConférencesUniversité Paris 1/ CERSES Centre de Recherches, Sens, Éthique et Société UMR 8137 (CNRS-Université Paris Descartes, Centre Universitaire des Saints-Pères, Membre du Comité Éditorial de SCHIBBOLETH — ACTUALITÉ DE FREUD —, Paris, France)

Avec le concours des ÉDITIONS IN PRESS, SERVICE de COOPÉRATION SCIENTIFIQUE et UNIVERSITAIRE de l’IFI (INSTITUT FRANÇAIS D’ISRAËL), Avec les partenariats, de COPERNIC, de l’OSE, des Universités Paris-Diderot, Paris-Descartes, Paris-Sud-Orsay, de Lausanne, de Cardiff, d’Aix-Marseille, de Tel Aviv...

Avec la participation d’AKADEM.